23 août 2016

Concerto à la mémoire d'un ange de Eric-Emmanuel Schmitt




Ce roman relie plusieurs nouvelles qui semblent ne pas avoir de liens mais qui sont plus subtiles regroupées ensemble. 

Cette femme rencontre la religion et semble s'absoudre de ses meurtres. Elle a empoisonné ses maris mais quand elle passe à confession, elle rencontre l'abbé qui pourrait lui faire aimer la vie et révéler ses véritables actes de cruauté...
Un homme prend la mer et apprend qu'il a perdu l'une de ses filles. Mais la radio s'est perdue quand le nom de la fille en question était révélé. Le pauvre papa imagine laquelle y est passée et comment, et malgré le chagrin et l'horreur de la question, il revient au bout de plusieurs jours chez lui...


Toutes ces nouvelles sont savoureuses comme chaque roman de Eric-Emmanuel Schmitt mais on ne peut choisir celle qu'on préfère. A chaque fois, les personnages entre dans un changement de personnalité, de recueillement, et d'ouverture à la vie différente. On saisit l'enchaînement des nouvelles et j'ai vraiment passé un très bon moment. Je pense que ma préférée est tout de même celle de ce marin qui apprend le malheur en pleine mer. Quelle plume que cet auteur. 

Les personnages sont superbement bien écrits et j'ai de suite adhéré à leurs émotions, leurs histoires. L'action est finalement peu importante mais les choix de vie et leurs imperfections sont toujours un dilemme. Vraiment bien pensé. 
A la fin du recueil, l'auteur nous raconte ses trucs pour écrire ses nouvelles et le pourquoi du besoin de les écrire. 
Un vrai plaisir de lecture et encore un bon moment passé avec Eric-Emmanuel Schmitt.

Lien vers 
Mr Ibrahim et les fleurs du coran
L'enfant de Noé
Oscar et la dame rose
La part de l'autre
La rêveuse d'Ostende

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire