19 mars 2017

Rose de Tatiana de Rosnay




Rose vit dans une maison d'une avenue parisienne. Sa tragédie est que cette dernière va être démolie pour redessiner le nouveau Paris sous le second empire. Très attachée à cette villégiature qui est l'âme de sa famille, elle ne peut se résoudre à quitter les lieux et une correspondance avec son mari mort dans son journal va révéler tous les aléas de sa vie...

Nouveau livre de Tatiana de Rosnay, mais articulation toujours construite de la même trame. On retrouve un roman sur deux axes, celui de Rose qui vit et qui rencontre ses voisins et sa famille et puis nous avons Rose, la femme qui parle à son journal, son mari, son passé. 

L'histoire part d'une idée assez élégante de cette femme âgée qui s'attache à son passé, et à l'âme de sa maison. Une jolie aventure démarre entre différents personnages mais je trouve que ça s'essoufle d'un coup.
On attend que notre personnage principal se décide à l'action et elle entre dans une introspection avec des histoires terribles qui lui sont arrivées.

J'aime beaucoup les romans épistolaires habituellement mais là on mélange un peu tous les styles, on ne sait pas toujours si elle écrit à quelqu'un ou si elle écrit dans un journal intime. On n'a pas affaire à une réelle correspondance mais plus à un échange de contacts en fonction de la vie de Rose. Ses histoires sont très lourdes et on a du mal à croire à tout. Je n'ai pas totalement adhérer à ce roman et je me suis presque ennuyée. Heureusement il se lit vite !!

Du même auteur :
A l'encre russe
Boomerang
Elle s'appelait Sarah

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire