27 oct. 2016

Une chance de trop de Harlan Coben




Docteur Seidman a tout pour être heureux. Un matin, alors qu'il mange une barre de céréales dans la cuisine, il se fait tirer dessus. Quand il se réveille, il est à l'hôpital après avoir fait un arrêt cardiaque suite à la blessure. Il ne se souvient que des coups de feu. Il apprend que sa femme Monica est morte et que sa fille de six mois, Tara, a été kidnappée. Toute sa vie est alors régie par la recherche de son enfant et des demandes de rançons...


Un nouveau Harlan Coben dans mes lectures. Ne faisant pas partie de la saga de Myron Bolitar, je l'ai trouvé franchement super. Le personnage de Marc Seidman est attachant. Son histoire nous introduit tout de suite dans le suspens avec l'attaque dans sa maison. La demande de rançon nous fait découvrir les méchants et l'intérêt de l'attaque. Le suspens est gardé jusqu'au bout pour savoir si sa fille est vivante ou pas. Le docteur comprend que finalement, il ne connaissait pas tant que ça sa femme et soulève des secrets sur sa propre famille. On suit les étapes de ses découvertes et on aime les déroulements de l'enquête.

Dès que je me suis plongée dans l'histoire, je ne l'ai plus lâchée. Elle est palpitante et vraiment bien écrite. J'ai apprécié les arrivées des personnages qui dénouent les fils de l'intrigue. On aime ce personnage de Marc Seidman, complètement envahi par ses démons et qui cherche désespérément un échappatoire à sa terreur.

Un vrai bon thriller écrit par un auteur que j'adore. Encore une bonne aventure qui me conforte que je préfère vraiment les one-shot de cet auteur plutôt que sa saga avec Bolitar. Un vrai plaisir de le lire et j'ai hâte d'en lire à nouveau un autre.


Du même auteur :

Saga Myron Bolitar 
T2 : Balle de match
T3 : Faux rebond
T7 : Peur noire

One-shot :
Juste un regard
Dans les bois
Sans un adieu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire