4 nov. 2015

La rêveuse d'Ostende de Eric-Emmanuel Schmitt



Ce livre s'appuie sur plusieurs nouvelles, la première étant la rêveuse d'Ostende.
Un romancier arrive à Ostende pour quelques vacances après une rupture sentimentale. Il s'établit dans une pension où la propriétaire est en fauteuil roulant. Elle est entourée de livres mais sa passion est de regarder par la fenêtre et de rêver. Rêver à qui ? à quoi ? Le romancier semble vouloir en percer le secret mais ce qu'elle dit est un rêve ou la réalité ?

Fan de Eric-Emmanuel Shcmitt, je me suis beaucoup plu à lire ce recueil de nouvelles. Chacune différente de l'autre, elles se ressemblent pourtant. A chaque nouvelle, des duos inattendus, des révélations bien intéressantes et un livre dans chacune d'elle. Soit celui qu'on lit, soit celui qu'on écrit... Mais le livre, élément important et trait d'union de la communication, le symbole est fort.

J'ai bien aimé toutes ces nouvelles où les personnages sont décrits avec simplicité mais très pittoresques. On retrouve bien là l'écriture de Schmitt avec ses relations de personnages en tous genres mais tellement semblables de nous. Les lieux et les anecdotes sont très véridiques et on s'y projette. Une bonne lecture et une envie de le retrouver prochainement.

Du même auteur :

 Saga de l'invisible
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Oscar et la dame rose 
L'enfant de Noé

One-shot
La part de l'autre
Concerto à la mémoire d'un ange

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire