2 févr. 2015

Les chiens de Riga de Henning Mankell



Un canot de sauvetage erre sur la mer. Un bateau de pêcheurs le remorque mais en l'étudiant de plus près, dedans se trouvent deux corps, des hommes morts. Pour ne pas s'en encombrer, ils le détachent près de la côté pour qu'il soit retrouvé vite.
Quand Wallander se met à enquêter sur les deux hommes, il découvre un lien avec la Russie, la Mafia et la drogue. Le major Liepa est alors diligenté pour l'aider à enquêter mais quand il rentre à Riga, il se fait tuer. Pour Wallander, il doit absolument se rendre à Riga pour tout comprendre, au péril de sa vie...


Une nouvelle enquête de Wallander. Celle-ci part un peu dans tous les sens. Alors qu'on est bien au chaud à suivre notre enquêteur préféré avec sa brigade, on se retrouve envoyés tout à coups dans Riga où il prend une autre personnalité, un autre nom, un autre statut pour ne pas être reconnu et tué à son tour. Il lui arrive mille et un pépins et je l'ai suivi avec difficulté.
Par moment, il est bien compliqué de savoir qui est le méchant du gentil, comment Wallander va s'en sortir et si tout ça n'est pas finalement qu'une histoire de coeur. Alors que chacun a peur pour sa peau, lui, il ose et fonce dans les rues même si on le suit et l'épie.

J'ai bien aimé le côté chevaleresque de Wallander dans cette histoire. Il se laisse porter par son courage, ses choix et son instinct pour résoudre ce qu'il semble comprendre et le devoir de sauver le monde. Mais en même temps, il part clandestinement alors qu'il a un service de police sous ses ordres, il pourrait se faire aider, demander à être en binôme. Pourquoi tant de secrets ? Je trouve que ça coupe un peu dans la crédibilité de l'histoire. Après, ça n'en ajoute que du piment et des rebondissements donc ce n'est pas trop mal non plus.

Je reste mitigée sur ce tome de Mankell mais ne le déteste pas non plus. Si on s'y plonge avec le désir de lire de l'action, du suspens, alors tout va bien, si on s'y plonge pour suivre une enquête plausible et bien structurée, il vaut mieux passer son chemin.

Lien vers La faille souterraine
Lien vers Le chinois
Lien vers Profondeurs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire