7 juin 2014

Hunger Games, tome 1, de Suzanne Collins




Je n'ai pas vu le film mais j'en ai tellement entendu parlé que je voulais connaitre le livre...

Nous sommes à Panem, une ville composée de 12 Districts. Chacun, à sa manière, a sa façon de vivre, de survivre, sa propre ressource et plus on va vers la fin des districts, plus ils sont pauvres. Tout en haut, il y a le Capitole, qui pour amuser sa population met en place les Hunger Games : Les jeux de la faim. 
Dans chaque district, on sélectionne au hasard un garçon et une fille qui ont entre 12 et 18 ans. Ils sont placés dans une arène et à la fin, il ne doit en rester plus qu'un.
Quand Katniss, fille du district 12, voit sa petite sœur Prim tirée au sort, elle se porte volontaire pour la remplacer et devra survivre contre des jeunes surentraînés (les carrières) ou des enfants de 12 ans... Heureusement sa survie dans le district 12 lui a appris la chasse, le maniement de l'arc et reconnaître les baies et racines... Qui va gagner ? Comment va-t-elle combattre ? Qui sera le plus fort ? Et à qui profite cette folie meurtrière ?

Je me suis plongée dans ce livre par pure envie de connaître un best-seller très en vogue. Je partais avec des a-priori pas très encourageants et je l'ai dévoré. Il faut dire qu'il se lit vite, que les actions et les personnages sont très vite mis en place. On comprend très rapidement les enjeux et les déchirements de chacun.

Dans ce livre, on s'articule sur plusieurs temps forts. D'abord, on s'insinue dans la vie de Katniss, l'héroïne du livre qui raconte et ressent tout ce qui se passe pour elle et autour d'elle. Puis on entre dans les enjeux des médias et de la télévision, les jeux de la faim et le rôle de Katniss au sein de sa représentation. Après on découvre franchement l'arène et la bataille puis ça s'achève sur l'éventuel vainqueur et ce qui se passe après la réussite qui symbolise la mort de tous les autres.

Bien loin des clichés et des idées dont je m'étais faite à l'avance, je me suis retrouvée dans un roman avec des rebondissements, de la montée en adrénaline et un final en agonie... On passe un long moment dans l'envers du décor avec la préparation des combattants aussi bien au niveau physique en les astiquant et épilant qu'en leur faisant prendre conscience de l'importance qu'ils ont et des autres autour d'eux. On leur fait jouer un rôle pour coller à la bonne mesure de la folie du show et on revoit assez facilement les véritables jeux de notre propre télévision avec ces possibilités de gains astronomiques contre le show en direct pour apprendre à danser ou à jouer la comédie. 

Un très bon bouquin qui m'a passionné et faire réfléchir sur nos impondérables du  petit écran qui déchaînent les foules et les médias. Après ce livre est classé jeunesse car il place des héros jeunes dans son livre mais je trouve qu'il s'adresse aussi aux adultes car il parle aussi de la manipulation médiatique et de la folie meurtrière qui peut nous animer si c'est dans notre éducation et dans notre normalité.
J'aimerais beaucoup lire la suite plus tard.

1 commentaire:

  1. coucou
    la suite vaut le coup mais le premier reste (pour moi) le meilleur tome. J'espère que ça te plaira ;)

    RépondreSupprimer