19 févr. 2014

Quartier Lointain tome 1 & 2 de Jirô Taniguchi




J'aime beaucoup la collection Casterman écritures qui regroupe de nombreux mangas grands formats, finement choisis et dont le format un peu plus grand rend la lecture plus agréable. Jirô Tanigushi est un auteur dont la renommée n'est plus à faire et j'ai découvert Quartier Lointain avec plaisir.

Hiroshi est un homme de 48 ans, marié, père de famille, heureux. Alors que son train l'emmène dans son quartier d'enfance, il passe sur la tombe de sa mère. Loin de comprendre ce qui se passe, il revient à l'âge de 14 ans... Par contre, sa mémoire, ses connaissances et son vécu jusqu'à ses 48 ans ne lui sont pas enlevés. Comment renouer avec sa jeunesse ? Qu'est ce qu'il aimerait changer ? Peut il influer sur son avenir ? Et s'il découvrait les raisons de la désertion de son père, serait il plus heureux ? Pourrait il l'empêcher de partir ?


Un très beau manga ! L'histoire, très étrange au départ, forte d'une originalité, m'a bien emmenée dans les méandres de l'esprit de notre héros puis on se laisse porter par les planches, le récit et les personnages et on se retrouve dans un monde de poésie, de mélancolie et de découvertes franchement bien dévoilées. J'ai vraiment apprécié lire ce manga surtout dans ce format. 

Je connaissais déjà Taniguchi, un dessinateur vraiment pourvu d'une finesse de traits mais surtout d'une superbe narration,  avec Le journal de mon père que j'avais lu il y a quelques temps et j'apprécie ses traits et son imaginaire. J'aime beaucoup ce qu'il fait et j'aimerais bien lire Mon année adapté avec Jean-David Morvan, dessinateur de Sillage, une saga que j'adore aussi.

Du même auteur, L'orme de caucase et Un ciel radieux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire