2 nov. 2014

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys




Nous sommes en 1941. Lina est une jeune fille de 15 ans. La police soviétique arrive un soir dans la maison. Elle est avec sa mère et son petit frère, Jonas. Va commencer pour eux un voyage vers l'enfer. Après des jours de voyage dans un train, entassés les uns sur les autres, ils vont débarquer dans un camp où la vie n'existe plus. Lina va survivre parmi la douleur, la peur, la maladie, la terreur et surtout par le courage de sa mère. Mais le plus important, son père qui a disparu... Pour elle, il n'y aura que lui pour les sauver !!!

Un magnifique roman. Il est classé jeunesse parce que l'héroïne est jeune mais je ne comprends pas ce point de vue car il s'adresse avec grandeur à tous les adultes que nous sommes. Ce voyage abominable est raconté avec vérité et justesse. On suit la vision et le périple de Lina à travers sa souffrance et ses yeux mais on l'aime, ce petit bout de femme qui se défend et s'accroche à la vie. 

Ruta Sepetys signe ici une grande vision de ce que sont les héros de notre histoire et de notre guerre qui n'est pas si loin.
J'ai beaucoup aimé ce livre, lu d'une traite tellement je ne voulais abandonner mon héroïne à son sort. L'écriture de ce roman est pleine de pertinence et de justesse. On ne s'enfonce pas dans de grandes idées pour signifier ce que Lina ressent et j'ai vraiment lu de bout en bout cette pépite. Hâte de relire cette auteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire